Exogenesis Symphony (Parts I, II & III)

Partition piano

Traduction des paroles : Exogenesis Symphony


Exo-Genèse

Ouverture

En mimant mon âme,
tu as volé mon ouverture
Piégé dans le programme de Dieu,
je ne peux m'échapper

Qui sommes nous ?
Où sommes nous ?
Quand sommes nous ?
Pourquoi sommes nous ?
Qui sommes nous ?
Où sommes nous ?
Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?

Je ne peux pas te pardonner
et je ne peux pas oublier

Qui sommes nous ?
Où sommes nous ?
Quand sommes nous ?
Pourquoi sommes nous ?
Qui sommes nous ?
Où sommes nous ?
Quand sommes nous ?
Pourquoi sommes nous là ?

Pollinisation croisée

Êleve-toi au-dessus des foules
Et nage à travers les nuages toxiques
Transperce l'atomosphère
La frontière de toutes nos peurs,
reste avec toi
Nous comptons sur toi
C'est à ton tour

Répend nos codes à travers les étoiles
Tu dois tous nous sauver
Répend nos codes à travers les étoiles
Tu dois tous nous sauver

Dis nous,
Dis nous ton utltime souhait
Nous savons que tu ne reviendra pas
Dis nous,
Dis nous ton ultime souhait
Nous le raconterons au Monde

Rédemption

Recommençons une fois de plus,
Pourquoi ne pouvons-nous
pas recommencer ?

Il nous suffit de tout recommencer

Et nous serons bons
Cette fois, nous allons...
Nous allons y arriver

C'est la dernière chance
pour nous faire pardonner

Overture

Aping my soul,
You stole my overture,
Trapped in God's program,
Oh I can't escape

Who are we?
Where are we?
When are we?
Why are we?
Who are we?
Where are we?
Why, why, why?

I can't forgive you,
And I can't forget

Who are we?
Where are we?
When are we?
Why are we?
Who are we?
Where are we?
When are we?
Why are we in here?

Cross-Pollination

Rise above the crowds
And wade through toxic clouds
Breach the outer sphere
The edge of all our fears
Rest with you
We are counting on you
It's up to you

Spread our codes to the stars
You must rescue us all
Spread our codes to the stars
You must rescue us all

Tell us,
tell us your final wish
Now we know you can never return
Tell us,
tell us your final wish
We will tell it to the world

Redemption

Let's start over again
Why can't we start
it over again?

Just let us start it over again

And we'll be good
This time we'll get it...
Get it right

It's our last chance
to forgive ourselves

Informations

Dès 2007, Matt Bellamy parlait déjà d'un morceau qui seraient "progressifs et symphoniques" pour figurer sur Black Holes & Revelations mais la chanson est mentionnée pour la première fois en 2008 comme un "solo space-rock de 15 minutes".
Matt s'est occupé lui-même des arrangements et, d'après Chris, les parties de piano existaient déjà depuis longtemps mais qu'elles n'étaient définitivement pas utilisable sur une chanson typique de Muse.
La partie 2 est la seule à n'avoir jamais été jouée en live, elle serait trop compliquée à mettre en place d'après Matt.
La partie 3 a été associée à un clip vidéo nommée "The Pendulum" (attention si vous êtes sensible ne regardez-pas !).

Interprétation

Muse a choisi de terminer l'album The Resistance par un conte spatial épique. Séparée en trois actes, la "symphonie" raconte l'histoire de la fin du Monde du point de vue d'un être humain. Les thèmes présents sont ceux de la religion et de la science, dans un contexte science-fiction.

La première partie est apocalyptique. Sobrement intitulée "Overture", cet acte met en scène un homme qui se rend compte que l'apocalypse survient et qui s'interroge sur sa condition d'être humain. Quel est le sens de la vie, si tout doit se terminer ? La métaphore de "programme de Dieu" peut être interprétée comme la soudaine réalisation que Dieu n'existe pas, tout est programmé, tout est rationnel.

Dans "Cross-Pollination" (référence à un phénomène de mélange génétique entre plantes), les paroles sont centrées sur un autre personnage, qui apparaît comme une sorte d'élu. Ce personnage, en qui l'humanité à espoir, quitte une planète Terre mourante, afin de recréer une nouvelle civilisation ailleurs, dans l'Univers.

Avec le dernier acte, nous réalisons que la fin des temps, suivi d'une recolonisation de l'Univers, est un processus cyclique. L'humanité finit toujours par s'auto-détruire, puis elle renaît de ses cendres sur une autre planète, mais elle n'apprend jamais de ses erreurs passées. Le narrateur insiste pourtant sur sa volonté de réussite de la prochaine civilisation.

La chanson Exogenesis s’intéresse à la théorie de la panspermie, selon laquelle l'origine de l'homme serait extraterrestre, et la Terre ayant été comme "fécondée" par des êtres venus de l'espace.

par Bob

source MuseWiki

Exogenesis Symphony traduction paroles

2 réflexions au sujet de « Exogenesis Symphony (Parts I, II & III) »

Laisser un commentaire