Megalomania

Partition piano

Traduction des paroles

Le paradis a un prix
Que je ne suis pas prêt à payer
Pour quoi avons nous-été créés ?
Que quelqu'un me le dise !La bonne nouvelle, c'est
qu'elle ne peut pas avoir d'enfants
Et n'acceptera pas de cadeaux de ma part
A quoi servent-ils ?
Ils grandiront et
violeront les lois que tu as aiméRetire ton déguisement
Je sais qu'en dessous, c'est moi
Oh qui es tu ?Engin inutile, cela ne suffira pas
Je veux jouer à un nouveau jeu
Lorsque je serai parti - ce ne sera pas long
Avant que je ne te dérange dans le noirLe paradis a un prix
Que je ne suis pas prêt à payer
Pour quoi avons nous-été créés ?
Que quelqu'un me le dise !Retire ton déguisement
Je sais qu'en dessous, c'est moi

Paradise comes at a price
That I am not prepared to pay
What were we built for?
Could someone tell me pleaseThe good news is
she can't have babies
And won't accept gifts from me
What are they for?
They'll just grow up and
break the laws you've lovedTake off your disguise
I know that underneath it's me
Who are you ooohUseless device it won't suffice
I want a new game to play
When I am gone - it won't be long
Before I disturb you in the darkAnd paradise comes at a price
That I am not prepared to pay
What were we built for?
Will someone tell me pleaseTake off your disguise
I know that underneath it's me

Interprétation

Megalomania fait partie des chansons de Muse qui parlent de la religion. Ou plutôt de l'anti-religion. Car on le sait, Matthew Bellamy est athé. Dans les paroles, on le sent perdu. Il cherche un sens à sa vie ("What were we build for ?"), mais il ne trouve pas. Il devient parano et semble avoir les idées sombres.

Le "paradis" dont il est question, peut être celui du confort moderne. Le narrateur ne veut pas acheter des objets futiles ("Useless device"). Il peut aussi s'agir du paradis Chrétien, qui demande d'être bon au cours de sa vie pour pouvoir y entrer.

Le narrateur traverse une période difficile, où il doute, se répugne de la manière dont on vit, et recherche un vrai sens à sa vie.

On peut aussi noter que le titre Megalomania n'a rien à voir avec le reste de la chanson...L'Homme serait-il mégalomane ? Certainement selon Bellamy, mais le reste de la chanson n'en traite pas. Cette intervention féminine est aussi quelque peu singulière ("... she can't have babies, and won't accept gifts from me") on ne comprend pas forcément le rapport avec le reste. Bellamy annonce le fait de ne pas pouvoir se reproduire comme une bonne nouvelle, car les enfants seraient inutiles.

En bref, nous avons ici une chanson très "bizarre" dans son ensemble, plutôt sombre, voir psychédélique (même dans l'ambiance musicale) et assez difficile à interpréter car elle traite de différents sujets et cela sans transitions ; on ne sait pas trop où Bellamy veut en venir, ce qui pour moi, apporte toute la magie et majesté de cette chanson.

par Bob

organ megalomania

2 réflexions au sujet de « Megalomania »

  1. Quand il dit qu »elle ne peut pas avoir d’enfants (et non pas ne veut pas) et que ses cadeaux ne serviront à rien, peut-être veut-il exprimer la souffrance de cette personne pour qui les cadeaux sont inutiles. Cela rejoindrait l’idée de la recherche d’un sens à la vie par le don de la vie auquel cette personne n’a pas accès..

Laisser un commentaire